• LOCATION MOBIL HOME ADAPTE PMR

    Loue mobil home adapté PMR tout confort pour 5 personnes.

    Deux chambres, un lit deux personnes, un lit une personne, un canapé-lit deux personnes, salon climatisé, télévision, cuisine toute équipée (avec hotte aspirante), réfrigérateur-freezer, micro-onde, four, plaques de cuisson, salle de bain avec douche (syphon au sol) et siège de douche et barres d’appui, lave-linge, terrasse, salon de jardin, rampe d'accès pour les fauteuils roulant, emplacement parking, parcelle soleil et ombre, transats, dans camping "Le Lac des Rêves" 4 * à Lattes dans l'Hérault à 5 Km de Montpellier. 

    Situé au calme. 

    Piscine extérieure chauffée, 1 grande pataugeoire, 4 pistes de glisse et toboggan, Aquagym. Complexe aquatique surveillé en permanence par des maître nageurs, tiralo. 

    Animation et clubs enfants en journée et spectacles en soirée.

    Camping ouvert du 11 Mars  au 11 Octobre. 

    Location à la semaine du samedi au samedi de 250 € à 950 € selon saison.

    Vous pouvez me joindre au 06.62.02.33.07 ou  par mail à l'adresse suivante : christine.cat@hotmail.fr
     
     

    N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement qui vous semblerait utile.
     
     
     
     
     

    thumbnail_98d7dde3-d0bf-455a-9741-cb2555bc07e1.1.6.jpg

     

    thumbnail_6b1cd0bc-ac4c-4e04-88cc-0928e85f7f3b.1.6.jpg

     

    thumbnail_2.jpg

     

    thumbnail_Photo 262.jpg

  • FEMMES EN SITUATION DE HANDICAP: STOP AUX STÉRÉOTYPES, AUX INÉGALITÉS ET AUX VIOLENCES

     

    Le Sénat a adopté le 8 janvier une résolution pour dénoncer et agir contre les violences faites aux femmes en situation de handicap. Pour nous, ce texte est un signe fort pour la visibilité et la prise en compte de ces femmes et des violences dont elles sont victimes.

    Déposée par la présidente de la délégation aux Droits des femmes, Annick Billon (centriste) et cosignée par des sénateurs de tous bords, cette résolution est basée sur des textes européens et internationaux tels que la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées.

    Ce texte rappelle notamment que, « selon un rapport de la commission des droits de la femme et de l’égalité des genres du Parlement européen sur la situation des femmes handicapées dans l’Union européenne publié en 2007, près de 80 % des femmes en situation de handicap seraient victimes de violences, ces femmes étant quatre fois plus exposées au risque de violences sexuelles que les femmes dites valides ».     

    Il pointe également, entre autres, les discriminations et préjugés dont sont victimes les femmes en situation de handicap, la dépendance économique qui peut rendre vulnérable, l’accès aux soins insuffisant, l’accueil inapproprié fait à ces femmes par la police et la justice.

    Des préconisations dans tous les domaines de la vie

    Pour remédier à cela, la résolution préconise un certain nombre de mesures concernant notamment l’emploi, la prévention, l’accès aux soins en particulier gynécologiques, l’autonomie financière ou encore « l’intégration systématique de la dimension de l’égalité entre femmes et hommes dans les politiques du handicap et, inversement, à un renforcement de l’intégration du handicap dans toutes les politiques d’égalité entre femmes et hommes ».

    À APF France handicap, nous partageons largement les constats et propositions de cette résolution. En effet, ils font écho à notre plaidoyer "Femmes en situation de handicap : stop aux stéréotypes, aux inégalités et aux violences" fondé sur une enquête à laquelle plus de 3 100 femmes ont participé.

    Les problématiques spécifiques des femmes en situation de handicap étant les grandes oubliées des politiques publiques, nous espérons que cette résolution sera suivie de mesures concrètes pour agir contre les violences faites aux femmes en situation de handicap et améliorer leur vie quotidienne.

     

    plaidoyer-femme-2019.pdf

  • FERMETURE EXCEPTIONNELLE

    Bonjour  à tous,

     

    La délégation sera fermée le jeudi 16 janvier 2020 toute la journée.

     

    Merci de votre compréhension.