Désolidarisation des revenus du conjoint pour le paiement de l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

Savez-vous qu’une personne handicapée vivant en couple doit demander l’accord et le financement de son conjoint pour payer chacune de ses dépenses de la vie quotidienne ? En effet, une loi française calcule le versement de l’Allocation Adulte Handicapée (AAH) sur les revenus du ménage. Ainsi, si le plafond des revenus du couple dépasse 19 607 euros, en 2020, l’AAH n’est plus versée à la personne conjointe handicapée. Ce plafond est aussi majoré de 5400 euros environ par enfant à charge. Dès le dépassement de ce seuil, la personne conjointe handicapée n’apporte plus au revenu mensuel du couple ses 902,70 € d'AAH.

 

Pour nous aider à clarifier cette situation qui pèse énormément sur le moral des personnes handicapées vivant en couple, merci de bien vouloir soutenir notre pétition pour demander au législateur de prononcer dès que possible une nouvelle loi pour mettre fin à cette incongruité et injustice fondamentale.

Commentaires

  • Cette loi est inique elle crée de fait une vassalité alors que même dans le mariage
    il doit y avoir un soutien qui reste intime.De plus tous les "restes à charge",les déremboursements de la SS, les "peaux de chagrins"des mutuelles imposées par l'ACS ; tout cela impute des dépenses supplémentaires aux ménages qui vivent le handicap.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel