• « Mes vacances sont plus fortes que les tiennes… »

    APF Évasion recherche plus de 1000 accompagnateurs bénévoles

    APF Evasion défend le droit aux vacances pour tous !

    Sans titre.pngAinsi, le service vacances de l’Association des paralysés de France (APF) recherche des accompagnateurs bénévoles pour apporter une aide personnalisée à des vacanciers en situation de handicap moteur ou de polyhandicap cet été.

    Toute personne de plus de 18 ans, dynamique, respectueuse des valeurs de l’APF et prête à donner 2 semaines de son temps peut devenir accompagnateur bénévole ! En 2016, c’est plus de 1400 vacanciers qui partiront en vacances en France ou à l’étranger, de juin à septembre, grâce à l’engagement de plus de 1000 bénévoles à leurs côtés.

    A cette occasion, APF Evasion lance son nouveau site Internet www.apf-evasion.org qui donne la possibilité aux accompagnateurs bénévoles de candidater en ligne.

    L’APF souhaite bouger les lignes pour permettre aux personnes en situation de handicap de goûter au plaisir des vacances !

     > Un accompagnateur = un vacancier !

    Les accompagnateurs participent à toutes les activités et visites proposées lors du séjour et aident les vacanciers dans tous leurs gestes quotidiens : manger, se laver, s’habiller, etc.

    Véritable soutien pour la personne en situation de handicap, l’organisation des séjours prévoit un accompagnateur pour chaque vacancier.

    Aucune compétence particulière n’est demandée aux bénévoles, il suffit d’être majeur avec une bonne résistance physique et surtout l’envie de partager des moments forts et inoubliables durant 2 semaines. « Beaucoup de bénévoles sont accros à APF Evasion, ils reviennent tous les étés depuis des années ! » confie Céline Lorenzi, responsable du recrutement au sein d’APF Evasion.

     Pour devenir accompagnateur bénévole, rien de plus simple !

     → en ligne : www.apf-evasion.org

    par téléphone : 01 40 78 56 63

    par courriel : evasion.accompagnateurs@apf.asso.fr

    → en demandant un exemplaire papier du dossier d’inscription à APF Evasion 17, bd Auguste Blanqui 75013 Paris

     

    APF Evasion prend en charge les frais liés à l’accompagnement (transport, hébergement, repas, assurances). Des journées de formation sont programmées sur le lieu du séjour avant l’arrivée des vacanciers.

     

    > Un nouveau site Internet : www.apf-evasion.org

    A l’occasion du lancement de la campagne de recrutement des accompagnateurs bénévoles, APF Evasion lance son nouveau site Internet : www.apf-evasion.org.

    Plus moderne et plus simple de navigation, il offre désormais la possibilité aux accompagnateurs et équipes encadrantes de candidater en ligne et de bénéficier d’un espace personnel.

    A partir de l’année prochaine, les vacanciers pourront également s’inscrire à un séjour directement en ligne.

    Des témoignages de vacanciers et d’accompagnateurs bénévoles viennent compléter les informations et aux Sans titr2e.pngconseils donnés sur ce site.

    APF Evasion est également présent sur Facebook : https://www.facebook.com/APFEvasion.

     La saison 2016 d’APF Évasion en chiffres :

    97 séjours adaptés pour adultes et enfants en France et 13 à l’étranger

    250 séjours pour mineurs en inclusion avec 30 organisateurs partenaires

    -  Plus de 1400 vacanciers dont 500 vacanciers « enfance-jeunesse »

    -  Plus de 1000 accompagnateurs bénévoles et 350 accompagnateurs salariés

      Contact presse :

    Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

  • Guide fiscal des personnes en situation de handicap Édition 2016

    Couverture-Guide-fiscal-des-personnes-en-situation-de-handicap-édition-2016.jpgComme chaque année, le magazine Faire Face édite le guide fiscal des personnes en situation de handicap.

    Pour l’instant, la date limite fixée par l’administration fiscale pour renvoyer votre déclaration par courrier n’est pas encore connue. Idem pour la déclaration en ligne. Mais quelle que soit l’option que vous choisirez, il est important de connaître vos droits et les points spécifiques concernant les personnes en situation de handicap. Ce guide vous les détaille chapitre par chapitre :

    • Impôts sur le revenu, avec les sommes imposables, non imposables, les déductions possibles, les réductions et crédit d’impôt sans oublier les abattements spécifiques
    • Impôts locaux : les exonérations, les abattements pour charge de famille…
    • Impôts sur la fortune
    • Taxe sur les salaires
    • Taxe sur la valeur ajoutée : appareillage pour personnes handicapées, services à la personne, travaux…
    • Écotaxe ou malus écologique
    • Droits de mutation
    • Litiges avec l’administration fiscale : les différents recours possibles

    Ce guide est compris dans l’abonnement au bi-média Faire Face (bimestriel + site) et vendu 2,90 euros pour les non abonnés.

    Pour consulter les offres d'abonnement à Faire Face : faireface.fr

    Pour acheter en ligne le guide fiscal : cliquer ici

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE

    Revalorisation des minima sociaux :

    « Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! »

    80 centimes par mois, c’est l’augmentation maximale accordée par le gouvernement en 2016 aux bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH), qui s’appliquera à compter du 1er avril.

    Un niveau de revalorisation de 0,1% inacceptable pour l’APF au regard des conditions de vie précaires d’un million de personnes en situation de handicap et plus largement de plus de six millions de personnes qui relèvent des minima sociaux.

    Cette revalorisation ridicule concerne également un million de bénéficiaires de pensions d’invalidité.

     « Pauvre tu es ? Pauvre tu  resteras ! » : C’est le message adressé par le gouvernement à un million de personnes qui vivent avec 800 euros par mois voire moins, quand le seuil de pauvreté est, lui, de 1000 euros.

    Certes, pour les personnes en situation de handicap, cette « revalorisation »  intervient plus tôt dans l'année - en avril au lieu de septembre - mais ce pourcentage de revalorisation de 0,1% des minima sociaux calé sur une inflation quasi nulle est ridicule. Gel déguisé, il ignore la baisse de pouvoir d'achat et les charges excessives supportées par les personnes en situation de handicap.

     Le gouvernement a confié en octobre dernier une mission sur les minima sociaux (dont le RSA et l'AAH) au député Christophe Sirugue. Le rapport doit être rendu au Premier ministre début avril. L’occasion, face à la situation dramatique de millions de personnes vivant avec ces minima sociaux de revoir ce régime et de mettre en place les solutions pour sortir réellement les personnes de la pauvreté ?

     Les personnes qui vivent des situations de pauvreté méritent mieux que l’aumône. La mise en place d’un revenu d’existence personnel décent demandé par l’APF depuis des années devrait être une piste à suivre par nos gouvernants.

    Contacts presse :

    Evelyne Weymann : 01 40 78 56 59 – 06 89 74 97 37

    Sylvaine Séré de Rivières : 01 40 78 69 60 – 06 07 40 16 65

     

  • Guide comment porter plainte

    Inaccessibles.jpg

    Le guide que le service Accessibilité APF a été élaboré pour permettre aux acteurs de l’APF, dont l’une des missions est l’accueil et la défense des droits des personnes en situation de handicap, d’accompagner des citoyens ou des adhérents de l’APF en demande de soutien pour déposer plainte individuellement vis-à-vis d’un établissement recevant du public (ERP) inaccessible qui n’aurait pas déposé d’agenda d’accessibilité programmée (Ad’AP), ou qui n’aurait pas obtenu de dérogation auprès de la préfecture.


    ATTENTION : Il ne s’agit pas d’engager l’APF en tant que partie civile, mais d’accompagner des personnes qui souhaitent porter plainte à titre individuel.


    Pour autant, le Conseil d’administration souhaite porter médiatiquement une demi-douzaine de situations emblématiques. Aussi n’hésitez pas à nous faire remonter des cas où il serait judicieux de sensibiliser l’opinion publique (ex. : cas concernant une collectivité, une entité publique ou un groupe privé connus nationalement, compréhensible par le grand public, facilement illustrable par témoignage, photo ou vidéo).

    Pour télécharger le guide : cliquer ici


    Le cas échéant, vous pouvez contacter la Cellule voie de recours accessibilité de l’APF à l’adresse suivante pour poser toute question ou faire remonter tout élément. serviceaccessibilite@apf.asso.fr

     Pour vous accompagner dans vos démarches, nous vous proposons 10 modèles de courriers sur demande auprès de la délégation.

    Courrier n° 1 : Modèle de lettre à l’attention du gestionnaire ou du propriétaire afin de savoir si l’établissement fait l’objet d’un Ad’AP ou a obtenu une dérogation auprès de la préfecture


    Courrier n° 2 : Modèle de lettre à l’attention du maire/président de l’intercommunalité si le site internet de la ville ou de l’intercommunalité ne recense pas les ERP accessibles et ceux ayant déposé un Ad’AP


    Courrier n° 3 : Modèle de lettre à l’attention de la Commission d’accès aux documents administratifs


    Courrier n° 4 : Modèle de lettre de dépôt de plainte en cas d’inaccessibilité – ERP Existant (construit avant le 21 juillet 2009)

    Courrier n° 5 : Modèle de lettre de dépôt de plainte avec constitution de partie civile

    Courrier n° 6 : Modèle de lettre de dépôt de plainte en cas d’inaccessibilité – ERP Neuf (construit après le 21 juillet 2009)

    Courrier n° 7: Modèle de lettre à l’attention du gestionnaire ou du propriétaire si une attestation d’accessibilité sur l’honneur a été déposée alors que l’établissement de 5e catégorie n’est pas accessible

    Courrier n° 8 : Modèle de lettre à l’attention du Maire/Président de l’intercommunalité pour lui rappeler ses obligations en matière d’accessibilité

    Courrier n° 9 : Modèle de lettre à l’attention du Maire/Président de l’intercommunalité pour lui annoncer la potentielle saisine du tribunal administratif pour non-respect de ses obligations quant
    à l’accessibilité

    Courrier n° 10 : Modèle de requête auprès du tribunal administratif – obligations des mairies
    et des intercommunalités

  • Enquête

    Bonjour à tous,

    vous trouverez ci-dessous le mail d'un étudiant en ergothérapie qui réalise une enquête de fin d'étude et qui demande un petit peu d'aide.

    "Je suis étudiant en troisième année d'ergothérapie à l'institut de formation de Rennes et je réalise actuellement mon mémoire de fin d'étude.

    Ma recherche vise à démontrer en quoi une collaboration entre la personne blessée médullaire, l'ergothérapeute et l'éducateur APA peut favoriser le maintien de la motivation tout au long de la rééducation.

    Pour répondre à cette question, j'ai réalisé un questionnaire destiné aux personnes blessées médullaires."

    Pour participer à l'enquête, merci de cliquer sur le lien suivant :
    https://docs.google.com/forms/d/1S27Bq24iPre3g5OoB6PAPFaxsPHeb4Jv-EEwy-RiOY8/viewform

    Bonne journée à tous,