Vie affective et sexuelle - Page 3

  • Sensibilisation "écoute et réduction des risques" - WITH

     

    Dans le cadre de son programme WITH qui aborde la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap moteur, les délégations APF des Yvelines et du Val d'Oise organisent

    le vendredi 26 Avril de 10h à 13h,

    une sensibilisation en direction des professionnels "écoute et réduction des risques" qui sera animée par deux conseillères du planning familial des Yvelines. L’événement aura lieu dans les locaux de la délégation des Yvelines

    au 164, avenue Joseph-Kessel, Pavillon n°10,

    78960 Voisins Le Bretonneux.

    Les thématiques qui seront abordées au cours de cet événement sont les suivantes :

    • Les représentations et la sexualité des personnes en situation de handicap.
    • Analyse des pratiques professionnelles et institutionnelles en matière d'accompagnement à la vie affective et sexuelle.
    • Outils et connaissances de base en "éducation à la sexualité".

    Télécharger le bulletin d'inscription à renvoyer avant le 19 Avril : With.jpg (recto) et With2.jpg

  • Vie affective et sexuelle : programme WITH pour Mai 2013

     

    Stage couple recto.jpg

    Les délégations APF des Yvelines et du Val d'Oise vous informent du lancement de nouveaux événements dans le cadre de son programme WITH qui aborde la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap moteur et vous proposent :

     

    • Un stage thérapeutique pour couples qui aura lieu le Lundi 13 Mai et le Mercredi 14 Mai 2013 de 9h30 à 17h00 sur le site de Gérondicap à Magny les Hameaux dans le département des Yvelines (415 route de Trappes-78114 Magny les Hameaux). Ce stage sera animé par Nathalie Giraud une sexothérapeute spécialisée dans les problématiques de couples liées à la vie affective et sexuelle (http://nathalie.pimentrose.net/).

    Des temps d'apprentissage pratiques et théoriques permettront aux participants de mieux vivre leur relation de couple et d’accéder à une meilleure découverte de soi et de leur partenaire.

    • 6 ateliers d’effeuillage burlesque  pour un public exclusivement féminin à partir du Vendredi 24 Mai 2013 à la délégation APF des Yvelines (164, avenue Joseph Kessel - Pavillon 10 - 78960 Voisins le Bretonneux). Cet art sensuel privilégie un travail chorégraphique qui rejette toute provocation et vulgarité. Il ne s'agit en aucun cas de strip-tease mais de permettre aux participantes de développer leur sensualité, d'affirmer leur féminité et leur corps tout en partageant un moment de convivialité où les jeux de rôles et l'incarnation de personnages laisseront place à l'humour. Ces ateliers seront animés par Cherry lyly darling, performeuse burlesque et présidente de l'association "Tassel Tease Company" qui propose et organise des spectacles de cabaret burlesque en France. (http://www.cherrylylydarling.com/).

    Le programme détaillé :

  • Ne pas fermer le débat sur l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap

     

     

    logo-slogan.png

     

    Conseil Général 91.png

    Dans son avis rendu public le 11 mars dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) se prononce contre l’assistance sexuelle pour les personnes en situation de handicap. « Il n'est pas possible de faire de l'aide sexuelle une situation professionnelle comme les autres en raison du principe de non-utilisation marchande du corps humain » indique t-il.

    Il se limite à préconiser aux autorités publiques de « promouvoir la formation des personnels soignants et éducatifs tant sur la question de la sexualité que sur le questionnement éthique » et de « soutenir les recherches et initiatives existantes : certains responsables d'établissement sont assez avancés dans des projets expérimentaux consistant en particulier à aider des couples formés de personnes handicapées à s'installer en milieu ordinaire ».

     Pourtant, comme le montre avec beaucoup de subtilité le film  The sessions, au cinéma actuellement, les assistants sexuels, reconnus aux États-Unis et dans plusieurs pays européens, agissent comme des thérapeutes. Ayant suivi une formation spécifique, ils aident les personnes lourdement handicapées qui n’ont pas accès à leur corps ou très difficilement, à découvrir ou à redécouvrir leur corps comme source de plaisir, le temps de quelques séances tarifées. Il ne s’agit en aucune manière pour eux d’accompagner tout au long de leur vie la vie sexuelle de ces personnes lourdement handicapées mais bien de les accompagner ponctuellement dans la découverte de leur corps et de la sexualité pour leur permettre ensuite, comme tout un chacun, de construire leur vie amoureuse et sexuelle.

     C’est pourquoi, malgré l’avis du CCNE, le Conseil général de l’Essonne et l’APF souhaitent que les réflexions se poursuivent. Ils continueront ensemble à rechercher des solutions à expérimenter pour proposer une réponse réellement adaptée aux souhaits des personnes en situation de handicap, au-delà du seul cadre médico-social ou sanitaire préconisé par le CCNE.

     C’est aussi pourquoi le schéma départemental en faveur des personnes handicapées de l’Essonne qui devrait être adopté le 25 mars prochain prévoit une fiche-action intitulée « Promouvoir les réflexions et les actions en faveur de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap » ; et plus particulièrement une action visant à engager un débat/une réflexion sur le statut de l’assistant sexuel, sans doute une première en France.

     

    Jean-Marie BARBIER                                                     Jérôme GUEDJ

    Président de l’APF                                   Président du Conseil général de l’Essonne