Le masque inclusif fait parler de lui !

Depuis juillet, APF France handicap s’engage dans la production de masques inclusifs. Inclusif et innovant, il l'est à plus d'un titre : il s’agit du premier masque barrière à fenêtre anti-projection, lavable et anti-buée disponible en France. Utile pour tous, le masque est fabriqué par une dizaine d'entreprises adaptées de l’association.

40 000 ! 40 000 masques transparents, dits masques inclusifs, sont en commande auprès des Entreprises adaptés d'APF France handicap. Ce masque permet, grâce à une paroi en PVC, de voir la bouche. Traité antibuée, lavable 20 fois, utilisable durant 4h d’affilés, il fait fureur.

« Nos carnets de commande sont plus que remplis, et ça grossit tous les jours ! annonce David Torres, Directeur adjoint du pôle Entreprises adaptées de Normandie. Début juillet, nous recevions 2000 commandes. Elles ont doublé en une semaine et aujourd’hui, notre carnet de commande a explosé ! »

Masque inclusif : des avantages pour tous

Depuis juillet, en collaboration avec Asa Initia - la start-up créée par Anissa Mekrabech, à l'origine du concept -, APF Entreprises a lancé la production de masques à grande échelle. Destinés en priorité aux personnes sourdes et mal-entendantes et à leur entourage, ce masque revêt des atouts pour tous, puisqu'il permet de voir le bas du visage, les expressions et donc le sourire.

Idéal partout où le contact humain est primordial, l'objet répond, par exemple, aux besoins du personnel de la petite enfance ou des secteurs médical et paramédical…. Des avantages auxquels les grandes entreprises se montrent très sensibles. En juillet une première livraison a été faite à Amazon pour équiper ses salariés sourds et malentendants. Depuis, la SNCF, Total, BNP, Paribas, Air France se sont empressés de passer commande aux EA pour les équipes au sein desquelles se trouvent des salariés mal-entendants et pour leur personnel d'accueil.

10 entreprises adaptées sur le pont

« Entre huit et dix personnes fabriquent jusqu’à 250 masques par jour à Évreux », détaille David Torres. « Toutes les matières premières viennent de France, et ce masque est le premier du genre validé par la Direction générale de l’armement avec une filtration à 98 %. »

Pour répondre à l'afflux des demandes, après les premières confections dans l'EA d'Evreux, dix autres EA d’APF Entreprises vont s’atteler à la tâche : Ludres (54), Epinal (88) et Illkirch (67) sont déjà en production. D’autres comme Briec (29), Amiens (80), Calais (62), Noisy (93), Sauvagnon (64), Echirolles (38) sont en phase de préparation. En attente de machines à coudre, elles démarreront leur production début septembre.

 « Pour répondre aux futures demandes, l’expertise des collaborateurs du réseau du secteur adapté et protégé d’APF France handicap est une vraie valeur ajoutée. Nous sommes fiers de ce savoir-faire qui est d’ailleurs reconnue par Sophie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des Personnes Handicapées. Elle souhaite généraliser le masque transparent pour toutes et tous » explique Serge Widawski, directeur APF Entreprises.

À terme, ce sont plus de 80 000 masques par mois qui vont être fabriqués.

« C’est un bel exemple de mobilisation du monde du handicap au service de l’inclusion universelle » ajoute Serge Widawski.

 

Sources: Intranet APF France handicap

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel