APF FRANCE HANDICAP- NATIONALE

  • APF FRANCE HANDICAP LANCE SA BOUTIQUE EN LIGNE

    Breaking news ! APF France handicap lance sa toute nouvelle boutique solidaire en ligne :  www.risquerlimpossible.org​​​​​​​ 

    Si cela vous dit quelque chose, c'est surement parce que notre marque s'inspire de la devise d'André Trannoy, l'un des fondateurs de notre association qui, en 1933, incitait les personnes en situation de handicap à "risquer l'impossible".

    Mugs, bijoux, boites de chocolats, bougies parfumées, t-shirts… Vous pouvez dès à présent retrouver sur notre boutique des produits de qualité conçus dans une démarche éco-responsable, composés de matières naturelles et en grande majorité made in France.

    Faire ses achats sur notre boutique solidaire, c'est afficher son engagement avec style tout en soutenant nos actions de proximité avec et pour les personnes en situation de handicap : pour chaque produit acheté, une partie du montant est reversé à notre association !​​​​​​​

    14 ambassadeurs en situation de handicap visible et invisible soutiennent notre boutique :  influenceurs, sportifs de haut niveau, artistes et même un cuisinier "Top Chef" ! Découvrez les sur www.risquerlimpossible.org​​​​​​​

    N'hésitez pas à aller faire un tour sur www.risquerlimpossible.org​​​​​​​ dès maintenant et à en parler autour de vous !

  • Prise en charge des aides à la mobilité : un projet de décret très inquiétant

    Un projet de décret relatif aux modalités de prise en charge des aides à la mobilité notamment est actuellement en cours. Très inquiets face à certaines dispositions, nous interpellons le Premier ministre, le Ministre de la Santé, la Ministre déléguée à l’autonomie et la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

    Ce projet de décret concerne en particulier la modification des modalités de prise en charge par l'Assurance Maladie des véhicules pour les personnes en situation de handicap (VPH), c’est-à-dire des aides à la mobilité telles que les fauteuils roulants.

    Un grand nombre de nos adhérents se déplaçant en fauteuil, nous sommes très attentifs à cette question et fortement impliqués dans toutes les réformes en cours, notamment celle relative aux modalités de prise en charge.

    Cette dernière reste extrêmement préoccupante et pourrait engendrer une forte colère de la part des personnes en situation de handicap.

    Il y a quelques mois, nous avions déjà fait part de notre avis défavorable quant à la procédure de référencement sélectif qui entraînera un tri, une sélection parmi les fauteuils roulants qui sont aujourd’hui et qui seront demain pris en charge par l’Assurance Maladie.

    Aujourd’hui, nous nous élevons une fois encore contre l’engagement de réformes ayant pour but de soi-disant "faire baisser les prix" de ces aides techniques alors qu'elles se font au détriment des utilisateurs comme proposé dans ce projet de décret.

     
    Pour télécharger le courrier adressé au Premier Ministre, cliquer ici
    Pour télécharger l'avis d'APF France handicap, cliquez ici
     
    Sources: Intranet d'APF France handicap
  • NOMINATION DE SERGE WIDAWSKI AU POSTE DE DIRECTEUR GÉNÉRAL D'APF FRANCE HANDICAP

    Le 6 octobre, Pascale Ribes a annoncé la nomination de Serge WIDAWSKI, actuellement Directeur national d’APF Entreprises, pour occuper le poste de Directeur général d'APF France handicap. Serge WIDAWSKI prendra ses fonctions le 1er novembre prochain.

    A la tête d'APF Entreprises depuis septembre 2014, Serge WIDAWSKI a relevé le défi de la réorganisation et du retour à l’équilibre de nos entreprises adaptées. Le positionnement des EA a été repensé pour en faire des tremplins vers l’emploi durable pour les personnes en situation de handicap avec un engagement très important sur la formation et l’accompagnement mais également une dynamique de conquête de nouveaux marchés.

    Serge WIDAWSKI s’est également  mobilisé dans le cadre du MOUVES (le mouvement des entrepreneurs sociaux), rebaptisé récemment Mouvement Impact France, assurant ainsi la présence d’APF France handicap dans le champ de l’économie sociale et solidaire.

    Dans ses nouvelles fonctions, il entend poursuivre la politique de transformation engagée depuis fin 2013 et la mise en œuvre de notre projet associatif afin de faire progresser les droits des personnes et de leur famille.

    Pour en savoir plus, lire le courrier de Pascale Ribes